Quand sur le vol Tokyo-Okayama (1h de vol) tu es la seule non-japonaise et qu’une hôtesse vient s’excuser (en anglais) au nom de la compagnie du fait que les annonces soient uniquement en japonais.