Au Japon, il y a deux choses principales à voir en automne : les érables et les chrysanthèmes. De nombreux festivals du chrysanthème sont organisés dans les sanctuaires, jardins ou même châteaux. Car, au Japon, le chrysanthème n’est pas lié à la fête des morts (qui a lieu en août) mais à l’empereur et à la famille impériale. C’est donc un symbole positif.

A Okayama, je suis donc allée voir l’exposition de chrysanthèmes au jardin Kôrakuen et celle du château d’Okayama début novembre. Étaient exposées plusieurs variétés de chrysanthèmes, de la plus petite fleur à la plus grosse, et de différentes couleurs. Il y avait des chrysanthèmes simplement présentés en pots mais également des fleurs montées sur des supports en forme d’animaux ou bien cultivés sous forme de bonsaï. J’ai particulièrement aimé ces derniers.

Je vous ai fait un petit diaporama pour l’occasion rassemblant les plus beaux exemples des deux expositions.

Ce diaporama nécessite JavaScript.