20190131_204420.jpg

Et oui, on monte d’un cran niveau « goût improbable ». Néanmoins, ce n’est pas le premier KitKat « cheesecake » que je rencontre. J’avais déjà trouvé la version « classique » dans un supermarché japonais de Paris.
Alors, honnêtement, il a à peu près le même goût que le KitKat à la fraise (au Japon, c’est un classique), excepté que les petits fragments de « fraises » (notez les guillemets, hein) et autres « fruits rouges » sur le dessus de la barre lui donnent un petit goût acidulé qui le différencie quelque peu de son grand-frère classique.

Oui, je suis en train de vous faire une rubrique « gastronomique » des KitKat sur ce blog. Ne me remerciez pas, c’est cadeau ^_^