Je l’évoquais en vous parlant du Hina Matsuri, au Japon on utilise le calendrier occidental mais également le système des ères impériales pour compter les années.
Actuellement, nous sommes dans la 31ème année de l’ère Heisei, qui correspond au règne de l’empereur actuel Akihito. Cette ère va bientôt prendre fin puisque ce dernier va abdiquer en faveur de son fils en raison de son grand âge et donc de problèmes de fatigue et de santé. Naruhito lui succèdera le 1er mai 2019.
Et changer d’ère en cours d’année n’est pas une chose aisée car ce système, loin d’être anecdotique (genre un « truc culturel »), est utilisé absolument partout : les papiers officiels ou administratifs, les calendriers, les publicités et même sur les dates de péremption des aliments. Même si, au supermarché, ces dates sont en majorité exprimées en années occidentales, on trouve quelques produits avec des dates écrites en ères impériales. Par exemple, cette étiquette tout droit sortie de mon frigo.

20190405_215454

Ces œufs ne sont pas à consommer avant le 10 avril 2031 (heureusement !) mais bien avant le 10 avril 2019. Ah et, oui, on exprime les dates dans l’ordre inverse de chez nous donc année-mois-jour.
Ci-dessous, vous avez également la comparaison entre ma carte de séjour japonaise (en haut – en années occidentales) et ma carte de sécurité sociale locale (en bas – en années impériales).

20190405_215823

Ma carte de séjour est valable jusqu’au 30 août 2019 (pour le moment ^_^) et ma carte de sécurité sociale indique que sa validité a débuté le 1er novembre 30 de l’ère Heisei (2018) et que je suis née en l’an 53 de l’ère Shôwa (1978).
Shôwa (1926 – 1989) est l’ère impériale correspondant à l’empereur Hirohito, le père d’Akihito, et signifie « paix éclairée ». Quand on connaît l’histoire du Japon sous Hirohito…
Heisei veut dire « accomplissement de la paix » ou « la paix en devenir » selon les traductions. L’expression n’est en effet pas toujours facile à traduire car chaque nom d’ère se compose deux kanji (les caractères d’origine chinoise utilisés pour écrire une partie de la langue japonaise). Donc Heisei 平成 se compose de 平 la paix et 成 devenir.

Lundi, à la télévision avec Michi nous avons regardé les infos puisque le gouvernement a dévoilé le nom de la nouvelle ère. C’est en effet ce dernier qui décide du nom de la nouvelle ère, l’empereur se contentant de parapher le décret. Ce sera 令和 Reiwa, dont le premier kanji signifie « ordres, ancienne loi, commandement, décret » et le second « harmonie ». On pourrait donc le traduire par « harmonie ordonnée » (je reprends la proposition de Corinne Atlan ici).

yoshihide_suga_announcing_new_imperial_era_reiwa_2

L’intronisation du nouvel empereur du Japon aura lieu le 1er mai 2019, en pleine Golden Week. La Golden Week (« semaine dorée ») s’étend généralement entre fin avril et début mai et est appelée ainsi car le 29 avril les 3-4-5 mai sont fériés. Si le 5 mai tombe un dimanche comme cette année, le lundi est férié… Oui en cas de jour férié tombant un dimanche – ce qui est idiot, reconnaissons-le – le jour férié est souvent reporté au lundi ici. J’adore les japonais ^_^. Du coup beaucoup d’entreprises ferment entre le 29 avril et le 5 ou 6 mai (ce n’est plus un pont, c’est un viaduc !) et les japonais profitent de cette semaine de congés (youhou !  Une semaine entière !!! – oui, je suis ironique ^_^ -) pour voyager.
Et donc moi, le 1er mai, pour l’intronisation du nouvel empereur je serai….et bien en vacances en France (bravo pour le timing…) puisque je vais profiter de ma semaine de vacances offertes par mon entreprise + de mes 5 jours de CP annuels pour quelques vacances bien méritées, voir les amis et la famille avant de revenir. Tant pis pour l’Histoire.