Je vous ai précédemment présenté le sanctuaire Munetada, situé non loin de chez moi. Fin juillet s’y est déroulé le festival tanabata (je vous renvoie à l’article concernant cette fête) du sanctuaire. Outre les différents évènement religieux et communautaires qui s’y sont déroulés, il y avait sur le weekend deux ou trois soirs de festival où les gens pouvaient venir pour écouter un concert de jazz toute la soirée. Une fête familiale de quartier. J’y ai d’ailleurs croisé une de mes collègues en compagnie de son mari et de leur fils.

Pour l’occasion, le sanctuaire avait été éclairé, décoré et aménagé afin de recevoir la foule (et il y avait du monde !).

P1003924small

On pouvait écrire ses vœux sur des morceaux de papiers qu’on suspend ensuite aux branches de bambou.

P1003933small

P1003948small

C’était également l’occasion d’acheter des omamori (talismans) et de tirer un omikuji (prédiction), vendus par les prêtresses du sanctuaire, les miko.

P1003931small

Ou tout simplement profiter des stands de pêche au poisson rouge ou de nourritures et boissons divers et variés.

P1003919small
Le stand de pommes d’amour, qui est quasiment le stand identique à ce qu’on peut trouver dans une fête foraine chez nous
P1003921small
Le stand de takoyaki, les célèbres beignets de poulpe.

Je vous propose également une petite ballade dans le festival avec cette vidéo.

Je n’ai fait aucun montage pour que vous puissiez apprécier l’ambiance (j’ai simplement inclus quelques commentaires pour expliquer un peu tout ce qu’on peut voir). C’est comme si vous y étiez allés vous-même.
Il ne vous reste qu’à imaginer la chaleur (plus de 30 degrés) et l’humidité de l’été japonais et ce sera parfait ^_^.